mardi 19 décembre 2023

Les apparitions de Beauraing

 Beauraing: une commune située au sud de la Belgique, à quelques encablures de la frontière française. C'est là que du 29 novembre 1932 au 3 janvier 1933, cinq enfants de ce village ont pu contempler la Mère du Ciel. Au total: 33 apparitions reconnues en 1949 par l'évêque du diocèse (Namur). Extraits du message de Marie? "Priez toujours", "Je suis la Vierge immaculée", "Qu'on vienne ici en pèlerinage", "Je convertirai les pécheurs", "Je suis la Mère de Dieu, la Reine des Cieux", "Aimez-vous mon Fils? M'aimez-vous? Alors, sacrifiez-vous pour moi". Chaque année depuis lors, plusieurs centaines de milliers de pèlerins viennent se recueillir en cet endroit rempli d'espérance. Parmi ceux-ci, comment oublier saint Jean-Paul II venu en mai 1985 en ce lieu de grâce?..

 

Les raisons d'y croire

Très souvent je me dis que le plus incroyable de tous les miracles serait le fait qu'il n'y en ait jamais eu. Deux excès à mon sens: prétendre que tous les phénomènes surnaturels sont vrais et prétendre que tous sont faux. En matière de crédibilité, Beauraing n'est pas en reste. Voici quelques exemples...

-Interrogés séparément de très nombreuses fois par des spécialistes qui essayaient par tous les moyens de les piéger, jamais les enfants n'ont pu être confondus.

   -Deux guérisons reconnues

-Durant les apparitions, les médecins se sont livrés à des tests (tels que pincements, piqûres, brûlures...) sur les voyants. Résultat? Aucune réaction.

-Dès que la Vierge apparaissait, les 5 enfants tombaient simultanément et brutalement à genoux sur les pavés et cela, sans aucune douleur. "C'était comme si ces pavés étaient des coussins", disaient-ils.

-Appelés à choisir entre 44 teintes de bleus, la couleur la plus proche d'un reflet de la robe de Marie, tous choisirent la même teinte sans avoir pu se concerter.

-Si un objet (un chapeau par exemple) était placé devant leurs yeux pendant qu'ils voyaient, immédiatement ils l'écartaient car cela les empêchait de voir. Ce fait indique clairement qu'il s'agit d'une vision extérieure et non d'une vision intérieure.

-Comment au vu de cela continuer de parler d'hallucinations? Faut-il soutenir que 5 cerveaux d'enfants se soient "détraqués" au même instant et à 33 reprises tout en percevant la même "hallucination"? Aucun psychiatre ne soutiendra pareille absurdité.

-Tous les cinq furent toute leur vie d'une fidélité totale à ce qu'ils avaient vécu. Ayant très bien connu trois des voyants, je peux vous affirmer que pas une seule seconde, ils n'ont remis en doute la grâce qui leur a été faite. "Elle me manque. Je n'attends qu'une chose: la revoir!". "Quand on a vu un coin du Ciel, il est très difficile de rester dans la brume d'ici-bas", m'ont-ils dit souvent. 

 

- Le mercredi 28 décembre 1932, la Vierge annonce que ce sera bientôt sa dernière apparition. Bientôt? En effet, ce mot prend tout son sens. A cette date, 27 apparitions se seront déjà déroulées et  il n'en restera plus que 6 par la suite. Prophétie annoncée, prophétie réalisée.

-Le 3 janvier 1933, Marie affirme qu'elle dira le lendemain quelque chose de particulier à chacun des enfants. A Nouveau, prophétie réalisée. Trois de ceux-ci reçoivent un secret personnel et les deux autres un message particulier.

-Pour décourager la foule, les soeurs du pensionnat avaient lâché deux chiens agressifs qui aboyaient abondamment sur celle-ci. Mais dès que la Vierge apparaissait, ils se taisaient et se couchaient, devenant quelque part ainsi, les premiers qui ont cru les 5 enfants.

-Finalement, les apparitions de Beauraing ne sont-elles pas une preuve que Dieu existe, que Jésus-Christ est ressuscité, et qu'il y a une vie après la mort. Par le fait même que Marie y est apparue, tout l'athéisme n'est-il pas disqualifié, tandis que le christianisme s'en trouve authentifié?...

 

Les apparitions de Banneux

 Les huit apparitions de Banneux


 12 jours après les apparitions de Beauraing, nous voici à Banneux Notre-Dame:  un village situé dans l'est de la Belgique, proche de la ville de Spa et pas très loin de la frontière allemande. En ce lieu fangeux, froid, venteux et couvert d'épicéas, les hivers sont rudes.
15 janvier 1933. La glace et la neige recouvrent la région. Il fait moins douze degrés. A l'intérieur d'une petite maison située à l'écart de ce village, Mariette Beco attend l'arrivée de son frère Julien. Il est 19 heures. Soudain, dans le jardinet devant l'habitation, voici qu'elle aperçoit une dame d'une beauté céleste qui lui fait signe de venir. Cependant, la mère de l'enfant ne l'entend pas de cette oreille et ferme à double tours la porte de la maison. Sept autres apparitions (entre le 18 janvier et le 2 mars) suivront. Le message de Marie? "Poussez vos mains dans l'eau. Cette source est réservée pour moi. Bonsoir. Au revoir" (18 janvier). "Je suis la Vierge des pauvres. Cette source est réservée pour moi; pour toutes les nations, pour soulager les malades. Je prierai pour toi. Au revoir" (19 janvier). "Je désirerais une petite chapelle" (20 janvier). "Je viens soulager la souffrance" (11 février). "Croyez en moi, je croirai en vous. Priez beaucoup. Au revoir" (15 février). "Ma chère enfant, priez beaucoup. Au revoir". (20 février). "Je suis la Mère du Sauveur, Mère de Dieu. Priez beaucoup. Adieu" (2 mars). Et depuis lors?... Dans une lettre pastorale datée du 22 août 1949, Monseigneur Kerkhofs (évêque de Liège) a écrit: "Nous croyons en conscience, pouvoir et devoir reconnaître sans réserve la réalité des huit apparitions de la Sainte Vierge à Mariette Beco". Aujourd'hui, quelque 500.000 pèlerins viennent chaque année aux pieds de Celle qui est venue du Ciel pour soulager leurs souffrances et leurs manques d'espérance...

Les raisons d'y croire

Très peu instruite et quelque peu en retrait par rapport à la religion, Mariette a délivré un message nettement au-delà d'elle-même. Par exemple, les "mots "nations" ou "soulager" sont des mots qu'elle ne connaissait pas et l'expression "Croyez en moi, je croirai en vous" qui font suite à la demande d'un signe de la part de l'abbé Jamin (curé de Banneux) était également au-delà de sa compréhension.

Le décor du lieu des apparitions interpellent. 1) La neige. N'est-elle pas un symbole de la blancheur immaculée de la Vierge Marie? 2) Les sapins dont le vert perpétuel a la couleur de l'espérance n'est-il pas un signe de notre aspiration à un Royaume éternel? 3) La nuit; celle de nos doutes, de nos ténèbres intérieurs dans lesquels une belle dame lumineuse vient nous rejoindre et nous épauler. 4) Le chemin; chemin de l'homme vers Dieu et de l'ici-bas vers l'au-delà. 5) La source; symbole de Jésus-Christ, source d'eau vive et de notre baptême en vue de nous ancrer en Lui.

Une peinture avait été faite pour représenter la "Vierge des pauvres". Cependant, Mariette n'en était pas satisfaite. Motif : la lumière de cette oeuvre représentait Marie comme étant éclairée de l'extérieur, tandis que selon elle, la lumière émanait de l'intérieur. Un "détail" que seuls ceux qui "ont vu" peuvent savoir. De plus, pas mal de contradicteurs ont essayé de lui faire dire que la phrase: "Je suis la Mère du Sauveur, Mère de Dieu" n'était pas correcte et qu'à la place d'une simple virgule, il manquait un "et". Un piège... Car en fait, s'il elle avait accepté qu'il en soit ainsi, elle aurait fait une faute théologique dans la mesure où le dogme de la sainte trinité aurait été menacé.

Durant la seconde guerre mondiale, beaucoup de juifs furent cachés à Banneux. L'un d'eux était le rabbin de Liège qui eut...une apparition de la Vierge des pauvres.

De très nombreuses guérisons (paralysie, cancer, dépression, cécité...) furent constatées à Banneux par des médecins formés en leurs matières. Difficile de croire que toutes sont fausses et qu'aucune ne provient d'une intervention surnaturelle

Phénomène quasi unique dans l'histoire des apparitions: la Vierge se déplace avec la voyante pour la conduire de chez elle à une source (qui est l'image de son Fils). Une "marche" accomplie par Marie avec celle qui la voit est très rare dans les mariophanies.

La mort de l'abbé Jamin. Lui qui avait tant prié pour mourir un jour anniversaire d'une des apparitions de Banneux est décédé en 1961 le jeudi 2 mars à 19 heures. 28 ans plus tôt, le jeudi 2 mars à 19 heures eut lieu la huitième et dernière venue de la Vierge en ce lieu. Comment au vu de cela, se contenter de croire en une simple coïncidence?

mardi 13 septembre 2022

Saint Suaire authentique?

Je viens de lire dans un hebdomadaire belge, un article de deux pages (s'inspirant largement du livre de Jean-Christophe Petitfils sur ce sujet)  qui montre, preuves à l'appui, que le Linceul de Turin (Saint Suaire) date bel et bien de 2000 ans. En 1988, carbonne 14 aidant, des scientifiques avaient affirmé que celui-ci ne remonte pas plus loin qu'au XIVè siècle. A l'époque, je l'avoue, j'avais été pour le moins sceptique à l'égard de cette datation bien étrange. Mes raisons étant en particulier que celle-ci contredit le fait qu'au niveau historique, la mention de ce Suaire existe depuis le Vè siècle, que les prélèvements furent pris sur un minuscule racomodage datant du Moyen Age, que le protocole n'a pas été respecté et que cette explication ne tient aucun compte du fait qu'une image en négatif était irréalisable avant l'invention de l'appareil photographique. Par quel "intérêt" un faussaire du Moyen Age aurait-il réalisé une image qui ne serait visible que des siècles après son époque? Cela dit, la science ne cessant pas d'évoluer, les tenants d'une explication médiévale en sont à présent pour leurs frais. Quant à la théorie qui permettrait d'expliquer l'impression bien mystérieuse de ce corps (en tous points fidèle à la description des évangiles), ne peut-on pas affirmer que le corps du Christ qui, passant de l'état physique à l'état métaphysique, pourrait seule rendre compte de l'impressiopn de cette image non faite de main d'homme? Preuve matérielle de la résurrection du Christ? N'en déplaise aux scientistes, il n'est pas déraisonnable de le penser.

lundi 5 septembre 2022

15 pensées de Jean-Pierre Snyers

 -"N'ayant pas assez de foi pour être athée, je m'en abstiendrai".

 

-"Le corps physique est à l'âme ce qu'un ordinateur est à internet: ce n'est pas parce que l'un cesse d'exister que l'autre l'a cessé aussi ".

 

-"Si Dieu n'existait pas, ce ne sont pas les croyants qui auraient eu le tort d'avoir cru en Lui, c'est Dieu qui aurait eu le tort de ne pas exister".

 

-"Le monde est une machine sans âme qui suit une trajectoire aveugle dans l'infini de l'espace et du temps", écrit Bertrand Russel...qui n'a même pas réalisé que s'il a pu écrire cette phrase, c'est parce qu'elle est complètement fausse".

 

-"Si l'art est le reflet ,de l'âme d'une société, nul doute que la nôtre est bien malade".

 

-"Croire qu'il n'y a de connaissance que rationnelle, suppose d'être en mesure de prouver rationnellement qu'il n'y a de connaissance que rationnelle".

 

-"Je ne crois qu'en ce que je vois", dit l'athée. "Moi aussi", dit l'aveugle. Cherchez la faille...

 

-"Le plus incroyable de tous les "miracles" serait qu'il n'y en ait jamais eu".

 

-"Si Dieu existe, pourquoi le mal? Si, par contre Il n'existe pas, pourquoi le bien?".

 

-"Le christianisme est incompréhensible sans ces cinq mots qui forment sa charpente: création, chute, incarnation, rédemption et résurrection".

 

-"N'est-ce pas, en partie, parce qu'on a demandé aux prêtres de tourner le dos à Dieu (pour être face au peuple) quand ils célèbrent la Messe, que les vocations et la pratique religieuse se sont effondrées?

 

-"Non, ce n'est pas Dieu qui est trop loin, c'est notre vie spirituelle qui est trop courte".

 

-"Au niveau politique, la gauche et la droite se distinguent en ce sens qu'il faudrait ajouter un mot à la gauche: caviar".

 

-"Le non-être peut-il engendrer l'être, l'inanimé la vie, l'absence d'intelligence l'intelligence, la non conscience d'être, la conscience d'être? "Non", répondent ceux qui ont un peu de logique, car si tel était le cas, l'univers entier serait comme un meuble qui aurait fabriqué un menuisier. "Oui", répondent tous ceux qui ne veulent surtout pas que Dieu existe. A votre avis: de quel côté est l'absurdite?".

 

-"Quand on est pape, quel est le plus important: le réchauffement climatique ou le refroidissement de la foi? Le salut temporel des corps ou le salut éternel des âmes? L'esprit du monde ou l'Esprit Saint? La confusion doctrinale ou le renforcement de la foi? Le combat contre la Tradition ou celui contre les hérésies?  Le culte de l'homme ou le culte de Dieu? La nomination de cardinaux ambigus ou celle de cardinaux fidèles à l'Eglise? La division des catholiques ou leur unité?...

15 pensées d'auteurs célèbres...

 

-"Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes." (D'après Bossuet)

 

-"L'homme est un dieu tombé qui se souvient des cieux." (A de Lamartine)

 

-"A force de vivre comme on ne pense pas, on finit par penser comme on vit." (D'après Paul Bourget)

 

-"Qui cherche à plaire à tous, finit par ne plus plaire à personne." (D'après J-J Rousseau)

 

-"Alors même que l'univers entier l'écraserait, l'homme serait encore plus grand que lui, car lui n'en saurait rien, tandis que l'homme le saurait." (D'après B Pascal)

 

-"La vie est un rêve dont la mort nous réveille."  (St Jérôme et/ou proverbe persan?)

 

-"Qu'Elle était belle, si belle que quand on l'a vue, il tarde de mourir pour la revoir." (Sainte Bernadette de Lourdes)

 

-"L'univers m'embarrasse et je ne puis songer que cette horloge existe et n'ait point d'horloger." (Voltaire)

 

-"Dieu et l'homme sont comme deux amants qui se sont trompés sur le lieu du rendez-vous: l'homme attend Dieu dans le temps, et Dieu attend l'homme dans l'éternité." (S Weil)

 

-"La vraie valeur d'un homme réside non pas dans ce qu'il a, mais dans ce qu'il est." (O Wilde)

 

-"L'escalier de la science est comme l'échelle de Jacob; il ne s'achève qu'aux pieds de Dieu." (A Einstein)

 

-"Dieu existe, le reste n'est qu'hypothèse." (A frossard)

 

-"Ceux qui ne croient pas en Dieu font preuve d'une crédulité qui n'a rien à envier à celle qu'ils reprochent aux croyants." (J d'Ormesson)

 

-"La politique est l'art d'empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde." (P Valéry)

 

-"Car notre véritable patrie est dans les cieux, d'où nous reviendra notre Sauveur Jésus-Christ qui transformera notre corps humilié pour le rendre semblable à son corps de gloire." (Saint Paul)

mercredi 31 août 2022

Lorsque la vie bascule...

 

Tout s'est passé très vite. Il n'aura fallu que quelques minutes pour que sa vie bascule. A 15 heures, il fumait tranquillement sa cigarette non virtuelle, à 15 heures 10, il était menotté. Pourquoi? Il ne le savait pas. La seule raison donnée par les policiers fut qu'ils agissaient sur ordre du Parquet. Embarqué dans leur fourgon, il cherchait à comprendre de quel crime il était responsable. Certes, il était particulier et certes aussi, il avait ses idées (très souvent opposées à celles des médias), mais il ne se doutait pas qu'un jour, celles-ci le conduiraient entre quatre murs. Quoique... En regardant dans le rétroviseur du temps qui passe, il savait que le monde qui était devenu le sien aujourd'hui, ne ressemblait plus à celui qu'il connaissait dans sa jeunesse. Pas à pas mais sûrement, une espèce de police de la pensée s'était installée et, sous peine d'être muselé, inquiété, rejeté, on ne pouvait plus dire ce qu'on avait la liberté d'affirmer il y a quelques décennies. 

 

De nature tourmentée et souvent pessimiste, dans le véhicule entièrement automatisé et guidé par les ondes qui l'emmenait, il scrutait le paysage de glace et de neige qui s'offrait à ses yeux. En effet, suite au changement climatique sous nos latitudes, les courants chauds du Gulf stream ayant quasiment cessé d'exister, la période hivernale était devenue similaire à celle qui caractérisait la Suède 25 ans plus tôt. Fort heureusement, nos forestiers avaient été prévoyants et c'est ainsi qu'ils avaient planté en abondance des pins sylvestre et des épicéas de Serbie, capables de résister à la fois à des étés secs et torrides et à un froid scandinave. Quant à ceux qui avaient misé sur les châtaigniers, les chênes, les frênes, les ormes, les noyers, les tilleuls, voire même sur des essences méditerranéennes, inutile de préciser que leurs plantations ressemblaient à de grands cimetières.

 

Finalement, après plus d'une heure de trajet, il arrive à destination dans un quartier où il entend l'appel à la prière en haut d'un minaret.  Conduit dans la pièce d'un bâtiment où l'attend le Substitut du procureur, il voit immédiatement celui-ci froncer les sourcils et l'entend dire d'une voix grave et peu amène: "Monsieur, asseyez-vous!... De nombreuses sources  convergentes nous indiquent on ne peut plus clairement que vous êtes un rebelle, un citoyen hostile à de nombreuses lois qui régissent notre société. C'est intolérable!   Je n'ai pas à vous apprendre que vous avez déjà reçu plusieurs avertissements de notre part. Suite à ceux-ci, non seulement vous ne réagissez pas mais vous continuez de plus belle à essayer de proférer vos idées nauséabondes à l'encontre de notre pays et même du monde en général. Où vous croyez-vous? Pour qui vous prenez-vous? Pour quelqu'un qui aurait le droit de se mettre en travers des obligations que doivent respecter tous ceux qui vivent dans notre Etat?"

Excusez-moi, monsieur le Substitut: pourriez-vous me citer quelques-uns de mes propos qui me valent d'être accusé? "En voici un pour commencer. Vous vous déclarez catholique, fidèle à la Tradition de l'Eglise et en plus, vous tenez à le faire savoir.  Dans quel siècle vivez-vous, monsieur? Non seulement Benoît XVI fut le dernier pape qui la respectait, mais depuis lors, tous ses sucesseurs, l'ont évacuée. Et cela, définitivement.  L'actuel François V (vêtu d'un veston arc-en-ciel et d'une chemise ouverte à la plus novatrice trouvaille de la modernité) laisse entendre à présent que les dogmes, le Credo, les miracles et même la résurrection du Christ sont des inventions humaines et que la messe est désormais une assemblée composée de citoyens et d'une célébrante  homme devenu femme, au service non plus d'un Dieu représenté par un christianisme qui a fait son temps, mais au service d'un royaume terrestre voulu aussi par notre société", Et cela, vous ne voulez pas l'entendre! Et, non seulement vous ne l'entendez pas, mais vous osez clamer ce que vous pensez, partout autour de vous! Réalisez-vous que vous êtes nuisible, que vos discours moyenâgeux sont préjudiciables, insupportables et condamnables par la Justice? J'ajoute que nous vivons actuellement dans un monde composé majoritairement d'athées (dont je suis) et de musulmans et que donc, votre littérature est totalement irrespectueuse de ces derniers et de ces premiers".  Monsieur le Substitut: à propos de l'athéisme; croyez-vous qu'un meuble puisse fabriquer un menuisier? "Vous me prenez pour un idiot?" Non, mais si vous ne pensez pas qu'à la base de tout, qu'à la base de l'univers, il existe depuis toujours un Etre qui EST la Vie, la Pensée et la Conscience d'être, et qui étant cela, peut seul permettre aux créatures dont nous sommes, d'avoir DE la vie, DE la pensée et De la conscience d'être, n'êtes-vous pas contraint de croire qu'un meuble peut fabriquer un menuisier?  "Je ne vous ai pas autorisé à parler! Passons au point suivant!"...,

 

Deuxième infraction. Vous contestez par la parole et par vos lamentables écrits, la loi qui veut que les femmes puissent avorter jusqu'à l'accouchement (et au-delà de ce délai dans certaines situations). Et du droit de disposer de leur corps, vous en faites quoi?"...Disons que si cette loi avait existé au temps de nos ancêtres, vous ne seriez peut-être pas né..." Taisez-vous! Je reprends. Et la majorité sexuelle accordée à des jeunes de 11 ans, ça ne vous convient pas non plus? Sachez, monsieur, que dans les années à venir,  grâce à de nombreux députés progressistes, celle-ci sera probalement autorisée dès l'âge de 8 ou 9 ans! N'est-ce pas là une manière efficace pour réduire le nombre de pédophiles?" Heu...A ce tarif-là, dès l'âge du berceau, ce ne serait-ce pas encore mieux? "Ca suffit! Bouclez-là avant que je ne vous boucle pour longtemps en cellule!" 

 

"Troisième grief! Au temps déjà lointain où, hélas, la presse vous permettait de vous exprimer, vous avez notamment manifesté votre hostilité à l'égard des sanctions occidentales à l'encontre de la Russie. Vous estimiez que celles-ci contribuaient gravement à la chute du pouvoir d'achat des citoyens européens (hausse des prix alimentaires, de ceux du pétrole et du gaz, de l'électricité, etc, etc..). Refusez-vous d'admettre que ces sanctions et les armements envoyés étaient aussi nécessaires que les frappes de l'Otan en Syrie, en Irak, en Serbie ou encore en Libye? Croyez-vous naïvement que des intérêts financiers aient en partie motivé ces frappes? De même, pensez-vous tout aussi naïvement que nos voitures exclusivement électriques, la multiplication générale sur tout notre territoire des éoliennes, ou les panneaux photovoltaïques devenus obligatoires sur chaque habitation, bâtiments classés par l'UNESCO y compris, soient dans l'intérêt de lobbys ou de multinationales qui se consacrent à rendre notre planète plus verte?  Bon, il est certain que nos portefeuilles se sont amincis depuis près de trois décennies, mais, comme le disent les Ecolos (et avec eux Greta Thunberg bientôt à l'âge de la retraite), mieux vaut protéger les orchidées que les enfants à naitre, non?  Par ailleurs, comble de votre langage délirant, vous êtes à la fois raciste et islamophobe!" Mais, Monsieur le Substitut, retrouvons le sens des mots! Sachant que le racisme est (contrairement à ce que je pense), le fait de prétendre que sa race est supérieure à toutes les autres, et que le mot "islamophobie" désigne la peur (et non la haine) qu'on peut ressentir à l'égard de l'Islam, que pourrait-on me reprocher? De même, quelqu'un qui a la phobie des chiens ne signifie pas qu'il les déteste mais simplement qu'il en a peur.  Serait-il condamnable?  " Stop! Maintenant, fin de l'entretien!" Excusez-moi, je ne pourrais pas... "Assez! taisez-vous une bonne fois pour toutes! Vous avez eu largement le temps de vous exprimer au cours de cette conversation! A présent, signez cette déclaration sur mon écran, en approchant le pouce qui contient votre puce électronique! Signez que vous abjurez vos erreurs préjudiciables et que vous vous engagez désormais à souscrire de "A" à "Z" aux lois exemplaires de notre pays"! Non, je ne le ferai pas! "Vous ne ferez pas?... Tant pis pour vous!...Permettez, je passe un coup de fil. Allo, l'asile psychiatrique de la liberté? J'ai un patient pour vous. Non, non, pas pour deux semaines, pour dix ans fermes avec un isolement complet! Vous venez le prendre tout de suite? Très bien, il est menotté au radiateur, je vous attends"...

vendredi 26 août 2022

Immigration et insécurité

 Finalement, G Darmanin a osé constater l'évidence. Oui, affirme t-il, il y a bel et bien un lien entre l'immigration et l'insécurité. Les chiffres divulgués par le ministère de l'intérieur sont sans appel. Les 7% d'étrangers dans l'hexagone sont responsables de 19% de la délinquance et ce chiffre monte sérieusement dans les endroits où ils sont particulièrement nombreux. Par exemple à Paris, celui-ci atteint 48% et à Marseille, pas moins de 55%. Qu'on ne se trompe pas. Point n'est question ici d'une quelconque stigmatisation. Divulguer que l'alcool ou la drogue au volant cause plus d'accidents que la consommation d'eau minérale ou celle des bonbons à la menthe, ne révèle pas non plus une détestation à l'égard de ceux qui en consomment. De même affirmer que le taux de délinquance est supérieur chez les 15-35 ans à celui des 70-90 ans, n'entraîne pas du même coup une animosité vis-à-vis des jeunes. Cela dit, si le peuple français ne désire pas que son pays se transforme en un vaste Chicago, il est clair que ce n'est pas la politique de l'autruche qui va contribuer à le rassurer. Si, dans sa générosité, un couple accueille chez lui des réfugiés et qu'il voit que ceux-ci démolissent son mobilier, les insultent ou les terrorisent, qui penserait  qu'il n'aurait pas le droit de leur indiquer la porte de sortie? Quoiqu'il en soit, difficile de nier que nous sommes responsables du monde que nous transmettrons à nos successeurs et pour que celui-ci ne soit pas en lambeaux, il est plus que temps de réagir, du moins, si nous ne voulons pas que les futures générations nous reprochent notre lâcheté face à la société que nous leur transmettrons.